Informations

Clap de fin du Oui qu’END !

Ce WE avaient lieu deux tournois :

un TRJ non pas à « Roue A », mais à Roubaix ainsi que notre tournoi du beffroi à Arras…

Pour le TRJ number Two, peu de nos jeunes y étaient engagés ; la date du TRJ a en effet été avancée de 15 jours car il devait avoir lieu au départ le WE du 17 et 18; Mais la fédé a voulu changer la date du CEJ ce WE là, donc la ligue a été contrainte d’avancer le TRJ… qui du coup est tombé en même temps que notre tournoi ! Dommage…

Marine et Noah ont représenté néanmoins le club le samedi AM en mixte; Dans une poule de 4, ils font ce qu’ils peuvent mais ne gagnent pas un match. Ils perdent le premier sêchement, accrochent le deuxième et parviennent à faire trois sets sur le troisième. Pas si mal pour un minime 1 et une minime 2 associés pour la première fois en mixte ! Bravo à eux d’avoir fait le déplacement et MERCI à Gregory, papa de Noah, de les avoir emmenés et coachés.

Le deuxième, vous le savez, était celui du B froid ! Chaud dans la salle, mais froid dehors !

Certains de nos jeunes y ont performé :

Julien Locquet (Junior 1) et Théo Bellina (Cadet 2) perdent en finale de justesse en trois sets en double D9.

Clara Cornuel (Cadet 1), après deux quarts de finales la semaine précédentes aux IFB jeunes en simple et mixte, parvient en finale du simple N3 et du double N3 avec Romane, qu’elles perdent d’ailleurs contre deux autres demoiselles pas très vieilles non plus du club Aurore et Clémence.

 

 

 

 

 

 

 

Et les plus vieux pour un coup, me direz vous ?

Outre les trois jeunes cités précédemment, d’autres y ont performé : Clémence Delporte, en mixte N3, a foutu à « del porte » eud’ Giraudon ses adversaires du jour ! En double aussi, sa coéquipière et elle s’étaient levées aux « aurores » pour battre leurs copines arrageoises Clara, (qui n’avait pas le « corps nu, elle », en ce jour de fraîcheur !), associée à « Romane… Est ce que » ,à la fin de leur match, elles se sont marrées à votre avis ? Ben oui, car ces filles là, poussées à « bout, se marrent » …

Quant aux mecs en N3, en double, Benoît et Maxime ne se sont pas faits « Dumont, Hé ! » , loin de là, par leurs adversaires du jour qui n’étaient pas venus avec leurs sacs Babolat ou Yonex, mais d’étonnants sacs à l’effigie d’un fantôme connu: les « Casper sacs »… (celle là pour Kasprzak est tirée par les cheveux mais avec un nom pareil, allez faire un jeu de mot vous !) Ils sont même parvenus ces deux là à aller en finale du simple N3, remportée par le moins fumeur des deux R2, euh N3… Ben a donné son max mais il a échoué… A l’issue du match, Max a mangé du Ben, et nuts…

 

 

 

 

 

 

 

En double dames R5, les Helènes, sans les garçons cette fois, ont mis le Turbo, normale pour des R5 me direz vous, pour se hisser, haut, jusqu’en finale ! 

Mais à un moment donné de la journée, une des Hélène, « s’égara » dans la salle où elle était, et telle une « mite errante », elle y retrouve son promis, son « vallez » de chambre, le petit Gaspard (inutile d’appeler GRDF…) avec qui elle atteint à nouveau la finale !

Toujours à Mitterrand, non loin de là, qui « guette » près « du puits » ? Gaet et Nono… Eux aussi, ils ont performé ! A l’issue de leur finale, en interviewant Gaetan, il a répondu : « No, et mi, pourquoi avons nous gagné? Parce qu’on a joué à « l’arrageoise », sans pression ! Elle était à Giraudon ! la défaite était le « cadet » de nos soucis de toute façon ! Hein No ? » lui dit il en la tapotant dans le dos et lui murmurant « Allez, Bébé Nono, un petit rot beau ? »

Bref on n’a pas trop compris, ça doit être les plantes qu’il mange, mais le principal était en effet de gagner !

En tout cas, l’ensemble des particpants a loué l’organisation du BCA. Gros tournoi, bien fatiguant, mais on peut se féliciter car « à Arras on a encore une fois déchiré not race ! »

SB. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *